Centre d’appel Free à Colombes : « Vendus comme du bétail »

Les salariés de Mobipel, et leurs collègues, protestaient contre la vente de leur centre devant le siège social d’Iliad. Suite à l‘annonce de Free que le centre allait être cédé au groupe Comdata, les employés se sentent humiliés et trahis.

Une manifestation pour résumer six ans de lutte. Pour demander d’être traités dignement. C’est là tout l’enjeu de la mobilisation des salariés de Mobipel, ce centre d’appel filiale du groupe Iliad (Free). Ils étaient une centaine devant le Free Center de Paris (VIIIe) ,mais n’étaient pas seuls : à l’appel des syndicats Sud et CFDT, des salariés d’autres centres sont venus en soutien. « Et aussi parce que l’on est tous concernés, signale Sophie*. Aujourd’hui c’est eux, et si demain nous étions les prochains…

Il reste 91% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.