L'Italie et l'immigration : le chemin inverse

Longtemps, l'Italie fut un pays d'émigration, aussi bien vers le nord de l'Europe que vers le Nouveau Monde. Mais, à partir des années 1980, alors que certains de ses émigrés rentraient au pays, des immigrés commencèrent à arriver, obligeant à l'adoption ­ quasiment dans l'urgence ­ d'une législation en la matière. Depuis, le phénomène n'a fait que s'amplifier, la péninsule étant devenue une des principales portes d'entrée de l'immigration (illégale) en Europe. Chaque année, des milliers d'embarcations de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents