La nostalgie, camarade…

Le 30 septembre, le Premier ministre vietnamien, Nguyên Tân Dung, entame une visite officielle en France. À cette occasion, le regard d’un journaliste français à Hanoï.

Des milliers de personnes se pressent autour du mausolée d'Ho Chi Minh. Mains jointes, barbiche fidèle à ses portraits, « l'Oncle Ho » semble sourire avec un peu d'ironie à cet embaumement qu'il n'avait pas voulu. Ce 2 septembre est jour de fête nationale, commémorant la révolution de 1945, la victoire de 1975 contre les Américains, et l'anniversaire de la mort du fondateur du Parti communiste indochinois. Hanoï est couverte de drapeaux rouges arborant étoile ou faucille et marteau. Chaque fenêtre, chaque…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.