Le plein de blé

ROBINE/AFP Record ­ bien provisoire ­ pour le brut, mardi matin : 86,33 dollars le baril. Tout bénef', se réjouit une industrie des agrocarburants en plein boum, débitant force discours écolos, mais productiviste comme jamais ­ monocultures, engrais, pesticides, etc. Banal ? Non, dénonce Fabrice Nicolino dans son dernier ouvrage 1, car ce sont des cultures alimentaires ­ céréales, betteraves, huile, etc. ­ qui gavent les réservoirs plutôt que de nourrir les populations ! Unpamphlet saignant sur une…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents