Le repos du chéquier

La neuvième « Journée sans achat » se tient samedi 24 novembre. Une critique de la consommation à outrance qui tente d’aller au-delà de la simple protestation.

ça va être sa fête, au veau d'or de la consommation ! Samedi 24 novembre, c'est la Journée sans achat. À Amiens, Lyon, Nantes, Poitiers, Rennes, Toulouse, etc., devant les centres commerciaux, des centaines de militants distribueront des bons de « non-achat » et déverseront des tombereaux de tracts publicitaires récupérés dans les boîtes aux lettres. Ils recouvriront de slogans parodiques des panneaux publicitaires vantant le bonheur d'acheter, défileront masqués, célébreront des grand-messes en soutien à…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.