Le meilleur du petit écran

Le Festival international des programmes audiovisuels ouvre une 21e édition éclectique,
sur le front de la fiction comme du documentaire.

Voilà un rendez-vous qui passionne toujours autant au fil des ans, qui rassure aussi sur l'état de la télévision ou de ce qu'elle pourrait être (puisqu'il donne à voir ce qu'on risque de ne pas voir sur le petit écran). Le Festival international des programmes audiovisuels (Fipa) reste fidèle aux salles de Biarritz. Créée en 1987 par Michel Mitrani, la manifestation se veut toujours un observatoire annuel de la production nationale et internationale (et le plus important festival de télévision au monde),…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents