« Foucault est moderne parce qu’il pense à partir du présent »

Le philosophe Frédéric Gros a établi l’édition du cours au Collège de France de Michel Foucault en 1982-1983, et contribué à la présentation de la thèse du philosophe sur « l’Anthropologie » de Kant. Il revient sur ces deux inédits.

Dans le cours que Michel Foucault a donné au Collège de France pendant l'année 1982-1983, il analyse la notion de parrêsia , «franc-parler» en grec ancien, qui permet d'affirmer des vérités face au pouvoir. En quoi cette notion lui sert-elle à penser le rapport entre vérité et démocratie ? Frédéric Gros : La parrêsia permet surtout à Foucault de définir une condition éthique de la démocratie. Les conditions formelles de la démocratie sont connues. Elles consistent dans l'égalité de tous devant la loi, la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents