Quand Goasguen dérape...

Président du groupe des Amitiés France-Israël, Claude Goasguen a sévèrement dérapé lors d'une manifestation de soutien à Israël. Prenant la parole, le 12 mars, place de la République, dans un rassemblement de solidarité aux victimes de l'attentat commis quelques jours plus tôt par un Palestinien dans une Yeshiva de Jérusalem, le député du XVIearrondissement de Paris a dénoncé les «agressions d'un peuple sauvage et barbare de terroristes épouvantables». Monsieur le député entendait là désigner les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents