Le roman noir de Vérone

« Roméo et Juliette », une affaire moderne selon Pauline Bureau.

Un jeune metteur en scène , Pauline Bureau, s’empare de Roméo et Juliette de Shakespeare, le traduit, l’adapte (en compagnie de Benoîte Bureau) et le met en scène. Pourquoi pas ? C’est l’affaire de la jeunesse, cette tragédie de la haine des clans familiaux et de l’amour impossible. Ce nouveau spectacle casse le côté aristocratique en décalant l’histoire à notre époque. Les Montaigu et les Capulet se rencontrent dans une boîte de nuit appelée Le Globe, les familles appartiennent à la petite bourgeoisie,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents