Une idée dans l'air

Bilan/AFP D’extravagants funambules miment la biodiversité sur le fil, à Bonn, où s’achève demain la conférence des Nations unies sur la biodiversité, la 9e depuis la convention de 1992 du même nom. Comme d’habitude, on redoute la chute. L’état des lieux ? Épouvantable : en roue libre, la planète fait face à la pire extinction depuis celle des dinosaures, entre 100 et 1~000 fois plus fulgurante qu’aucune autre, engloutissant peut-être trois espèces à l’heure ! Contrairement au dérèglement climatique,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.