Le loup se plaît en France

Présents dans une vingtaine de départements, les loups, contrairement aux ours, progressent sur le territoire, au grand bénéfice de l’équilibre naturel des forêts.

Le 15 août, les ours ont encore fait la une de la presse et provoqué une nouvelle diatribe des « anti » parce que l’un de ces plantigrades a été percuté par un minibus roulant trop vite sur la nationale 20, en Ariège. L’animal, qui tournait le dos à Lourdes, est pourtant sorti miraculeusement indemne de cet accident, et les occupants du véhicule n’ont pas été blessés. Il ne s’agissait que de l’une des quelque 30 000 collisions entre une voiture et un animal sauvage qui se produisent chaque année parce que…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La peste Zemmour

Politique accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.