Protéger la nature ? Pas assez rentable…

Un décret va bientôt modifier l’esprit des parcs nationaux. Créés pour préserver la biodiversité, ceux-ci pourraient se transformer en outils de développement local. C’est tout un patrimoine naturel qui est menacé.

Claude-Marie Vadrot  • 11 décembre 2008 abonné·es

Les représentants et acteurs des parcs nationaux français viennent de se réunir à la Guadeloupe. Discrètement, comme s’il fallait éviter que l’opinion publique et les associations ne se posent trop de questions sur l’évolution de ces espaces engendrée par la loi de 2006. Dans un mois, un décret organisant les nouveaux conseils d’administration des parcs, avec des représentants des associations mais surtout un nombre accru d’élus

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes