Prémisses d’un front

Dix organisations de gauche, dont le PCF, le NPA et le PG, ont signé une déclaration de soutien à la journée nationale de grèves du 29 janvier. Un texte en forme de plateforme…

Michel Soudais  • 29 janvier 2009 abonné·es

La dispersion de la gauche de gauche n’est pas fatale. « L’heure est à la riposte » , proclament dix organisations, dont le Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), le Parti communiste français (PCF) et le Parti de gauche (PG), dans une déclaration unitaire de soutien à la journée nationale d’actions de ce jeudi [^2]. Intitulée « Ce n’est pas à la population de payer la crise », celle-ci devrait

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 3 minutes