Le requiem de forêts

La tempête dans le Sud-Ouest a entraîné la disparition de millions d’arbres et la ruine de milliers de propriétaires. Une catastrophe écologique et sociale peu prise en compte par les pouvoirs publics.

Claude-Marie Vadrot  • 19 février 2009 abonné·es

Lentement mais sûrement, l’opinion publique oublie que le sud-ouest de la France a subi une catastrophe climatique, économique et sociale avec la disparition, notamment dans les Landes, de millions d’arbres qui vont pourrir par terre au point d’être inutilisables pour quoi que ce soit dans quelques mois. Parce que l’État se ­désintéresse des zones et des populations sinistrées

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 4 minutes