Lu !

Politis  • 5 mars 2009
Partager :

Les socialistes veulent « donner une nouvelle direction à l’Europe ». C’est du moins le titre d’un texte présenté comme « le socle de départ du programme des socialistes » pour ces élections et adopté à la quasi-unanimité par le conseil national du PS (215 voix pour, deux abstentions). Cette « nouvelle direction » n’engage pas à grand-chose puisque, à bien lire ce texte, c’est « sous la présidence Barroso » que nos socialistes ont « vu les institutions européennes gagnées par les idées du libéralisme économique ». Soit depuis… 2004 seulement ! Avec une telle myopie, il leur suffira de revenir à Romano Prodi pour estimer avoir rempli leur contrat. Cela ne serait pourtant pas si simple : certes, le texte affirme vouloir virer Barroso, mais au moins trois « socialistes » européens, Jose Luis Zapatero, Jose Socrates et Gordon Brown, ne sont pas de cet avis et veulent reconduire dans son mandat cet « homme de droite dont le libéralisme économique, le conservatisme et l’atlantisme ne sont plus à prouver ». Ce qui doit bien prouver quelque chose, non ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don