Mille caméras pour Paris

Pendant que son parti dénonce le tout-sécuritaire, Bertrand Delanoë place la capitale sous vidéosurveillance, sans concertation avec les citoyens.

Claude-Marie Vadrot  • 26 mars 2009 abonné·es

«L’efficacité mécanique de la vidéosurveillance comme instrument de lutte contre la délinquance est régulièrement questionnée [...]. La faible efficacité dissuasive de l’outil

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 2 minutes