Les routes de Tunisie

Dans « Microfilm 2MI354 », Serge La Barbera réfléchit
avec lucidité sur
ce qui motive son point
de vue d’historien.

Christophe Kantcheff  • 23 avril 2009 abonné·es
Le microfilm du titre n’est pas celui de l’espion mais celui des archives dont l’historien fait son miel. Mais quel est donc le rapport entre l’historien et son archive, et pourquoi cet attrait particulier de l’auteur
Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes