Un trou noir de l’histoire juive

Les éditions Syllepse rééditent « le Yiddishland révolutionnaire » d’Alain Brossat et de Sylvia Klingberg, paru initialement en 1983, enquête auprès des militants juifs révolutionnaires d’Europe orientale durant la première moitié du XXe siècle.

Olivier Doubre  • 2 avril 2009 abonné·es
Un trou noir de l’histoire juive
© Le Yiddishland révolutionnaire, Alain Brossat et Sylvia Klingberg, Éditions Syllepse (www.syllepse.net), « coll. « Yiddishland », 296 p., 22 euros.

Paru il y a plus de vingt-cinq ans, épuisé depuis de nombreuses années, l’ouvrage de Sylvia Klingberg et d’Alain Brossat, respectivement sociologue à l’Inserm et philosophe enseignant à l’université Paris-VIII, explore ce monde de militants révolutionnaires juifs dans l’Europe orientale de la première moitié du XXe siècle [^2]. À distance d’un quart de siècle, la réédition de ce livre permet en premier lieu de constater combien le sionisme a contribué à opérer une véritable réécriture de l’histoire des Juifs d’Europe orientale. Outre la disparition de nombre de ses protagonistes interrogés par les auteurs, ce Yiddishland révolutionnaire reste toujours quelques décennies plus tard un « trou noir » dans l’histoire juive, et sa mémoire, son nom même sont « imprononçables ». Comme l’expliquent les auteurs dans leur préface à cette nouvelle édition, « en 1983, il était encore concevable d’écrire un livre à propos du monde juif d’Europe orientale au XXe siècle, appréhendé dans sa condition historique, et qui s’organise autour du signifiant révolution et non point Shoah – ce qui n’implique d’aucune manière, on s’en apercevra aisément à le lire, que les exterminations entreprises par les nazis y occupent une place secondaire ». Il était en effet alors « encore possible » d’écrire l’histoire d’une partie importante du peuple juif (celle des milliers d’Ashkénases qui

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 7 minutes

Pour aller plus loin…

« La crise sénégalaise est un héritage de la Françafrique »
Françafrique 21 février 2024 abonné·es

« La crise sénégalaise est un héritage de la Françafrique »

Le Sénégal portait en France l’image flatteuse d’une « vitrine démocratique » en Afrique de l’Ouest. Mais le report par le président Macky Sall du scrutin présidentiel du 25 février a brutalement changé la donne. Un « coup d’État civil », qualifient la journaliste Fanny Pigeaud et l’économiste Ndongo Samba Sylla, coauteurs d’un nouvel essai sur la Françafrique.
Par Patrick Piro
Gaza, cette moins que rien
Intersections 21 février 2024

Gaza, cette moins que rien

Les soldats israéliens n’hésitent pas à mettre en scène leurs exactions contre les Palestiniens dans des photographies, devenant des éléments fondamentaux du processus de torture lui-même.
Par Kaoutar Harchi
La révolte sans révolution des émeutes banlieusardes
Livre 21 février 2024 abonné·es

La révolte sans révolution des émeutes banlieusardes

Le politiste Alessio Motta revient sur quarante ans d’émeutes urbaines en analysant le processus qui les voit s’étendre sur une grande part du territoire, la plupart après des violences policières.  
Par Olivier Doubre
« Le système alimentaire mondial pourrait s’effondrer »
Entretien 14 février 2024 abonné·es

« Le système alimentaire mondial pourrait s’effondrer »

Depuis quarante ans, George Monbiot, éditorialiste britannique du Guardian, alerte sur les ravages écologiques. Dans son livre Nourrir le monde sans dévorer la planète, il s’attaque aux dérives du système alimentaire et se demande comment faire émerger un « monde d’après » agricole.
Par Tristan Dereuddre