Dossier : Europe libérale contre urgence écologique

L’éternelle ignominie envers les étrangers

À l’heure où la Cimade se voit contester son travail au service des étrangers par le ministère de l’immigration, nous avons voulu revenir sur l’histoire d’une association qui puise ses origines dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme des années 1930.

Ça a débuté comme ça. Dans la vieille Europe des années 1930. Une Europe qui dérouille sous la botte allemande et son slogan, « un peuple, un empire, un chef ». La communauté protestante s’inquiète, s’élève contre les mesures raciales et religieuses qui se mettent en place. En septembre 1939, la France entre en guerre. Suzanne de Dietrich, secrétaire générale de la Fédération universelle des associations chrétiennes d’étudiants (Fuace), dénonce auprès du Comité inter-mouvements (CIM) le sort réservé aux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

La bataille de l’information

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents