Vu

Politis  • 21 mai 2009
Partager :

Après avoir indiqué au début du Grand Jury RTL-LCI que « les droites sont dans un seul parti, l’UMP » , François Hollande s’est trouvé bien embarrassé quand Jean-Michel Aphatie en a déduit, faussement interrogatif, que « François Bayrou n’est pas de droite » . Prié d’admettre que le président du MoDem n’était « donc pas de droite » , l’ancien premier secrétaire du PS a bafouillé plusieurs périphrases –  « La droite est au pouvoir, il est dans l’opposition à Nicolas Sarkozy »  – et fait rire l’assistance avant de s’accorder sur cette formule : « Il était de droite, il n’est plus de droite. Il est aujourd’hui au centre mais il n’est pas devenu de gauche. » M. Hollande pense toutefois « important de le faire sortir de cette ambiguïté ». Aux régionales ?

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don