Entendu

Lors d’une visite surprise, le 10 juin, dans un lycée de Gennevilliers, dans les Hauts-de-Seine, Nicolas Sarkozy a déclaré au micro de RTL : « Il faut qu’on accepte cette idée que le lycée doit être ouvert en dehors des strictes heures de cours. C’est un lieu de vie. Ce n’est pas normal que quatre ou cinq mois de l’année, en comptant les vacances, ce soit fermé. Ce n’est pas normal que le week-end, ce soit fermé. » Des lycées ouverts 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en voilà une idée qu’elle est bonne !…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.