Qu’est-ce qu’ils attendent, à Stockholm ?

J’aimerais quand même bien savoir ce que foutent, au juste, les jurés qui décernent, chaque an, le prix Nobel de la paix ? Je veux dire : ça leur arrive de lire un peu la presse, à ces gens-là ? Ou si leur boulot consiste juste à se goberger en se gavant de mämmi 1 avant de proclamer que le vainqueur de l’étape est, plouf-plouf, Tenzin Gyatso ? Non, je demande, parce que là, on a quand même, dans le paysage, depuis maintenant maintes années, un lauréat idéal pour ce prix (qui, je rappelle, distingue « la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.