« L’ambition ne court pas les rues »

Directeur du théâtre des Halles, Alain Timar* accueille les artistes
qu’il aime. Il décrit ici
le festival dont il rêve pour Avignon.

Gilles Costaz  • 17 juillet 2009 abonné·es
Politis : Vous êtes farouchement opposé à l’appellation « off »… Alain Timar I Oui, ce mot distingue abusivement une prétendue séparation. Il y a un seul festival.
Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture
Temps de lecture : 2 minutes