Ces algues qui tuent

Les « marées vertes » en Bretagne, pestilentielles et proliférantes, sont aussi mortelles. Les nitrates agricoles sont une fois de plus accusés.

Patrick Piro  • 27 août 2009 abonné·es

Les algues vertes ont tué cet été, sur la plage de Saint-Michel-en-Grève dans les Côtes-d’Armor. Le 4 août, un cavalier a vu son cheval mourir en quelques secondes d’une embolie pulmonaire, dont tout indique qu’elle a été provoquée par l’inhalation d’hydrogène sulfuré (H2S), un gaz toxique dégagé par les tas d’algues vertes en décomposition. L’homme,

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 3 minutes