Le pas de deux du PCF et du NPA

Alors qu’un accord n’a jamais été aussi proche entre les formations de l’autre gauche, le parti d’Olivier Besancenot présente une exigence inacceptable pour les communistes.

Michel Soudais  • 12 novembre 2009 abonné·es
Le pas de deux du PCF et du NPA

Le temps d’entrer en campagne est venu. Cette réflexion était, en début de semaine, sur toutes les lèvres des responsables politiques des organisations de la gauche de gauche, qui devaient se retrouver une nouvelle fois mardi soir, au siège du Parti de gauche (PG), pour voir s’ils peuvent partir ensemble aux élections régionales. Cet ultime rendez-vous était, pour Olivier Besancenot, la « réunion de la dernière chance » . Celle du « dénouement » , après un mois et demi de rencontres. Mais, à l’issue

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 5 minutes