Comment le sommet a accouché d’une souris

Le fiasco complet a été évité de justesse, avec un accord minimaliste et très peu contraignant qui ne permettra pas de diviser par deux les émissions de gaz à effet de serre d’ici à 2050.

Patrick Piro  • 24 décembre 2009 abonné·es

De mémoire de négociateur, jamais sommet climat ne fut aussi chaotique. En toute dernière minute, le fiasco intégral a été évité par un « accord » concocté entre 28 des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre – pays industrialisés et émergents –, dont la conférence a simplement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 2 minutes

Pour aller plus loin…