Terrain glissant

À travers différents témoignages, Michel Royer rend compte de l’homophobie prégnante dans le sport. Remarquable.

Jean-Claude Renard  • 24 décembre 2009 abonné·es

Faut reconnaître : il n’y a guère d’homosexuels connus ou reconnus dans le football. Depuis les tribunes, c’est pourtant pas les expressions qui manquent, entre « enculés » et « pédés » .

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Médias
Temps de lecture : 2 minutes