Là-bas

Politis  • 4 février 2010
Partager :

Travailler plus… en Espagne aussi

Le chef du gouvernement socialiste espagnol, José Luis Zapatero, veut élever l’âge du départ à la retraite à… 67 ans, contre 65 ans actuellement. « C’est une proposition raisonnable, et c’est un débat ouvert dans tous les pays européens » , a-t-il déclaré lors d’une réunion du comité fédéral du PSOE à Madrid, après les vives critiques suscitées par sa proposition chez les syndicats. À défaut de parler vraiment de débat, effectivement, dans tous les pays européens le discours est le même, que les gouvernements soient libéraux ou « socialistes » à la mode de Bruxelles.

Berlusconi, tout est bon pour éviter les procès

Après la décision de la Cour constitutionnelle italienne, en octobre dernier, d’annuler l’immunité pénale accordée par sa majorité au président du Conseil durant son mandat, la droite berlusconienne vient d’avoir une nouvelle idée : limiter à dix-huit mois les procès en première instance. Une idée, présentée comme un moyen de lutter contre la lenteur légendaire de la justice transalpine, qui permettrait surtout à Berlusconi d’éviter de comparaître pour les affaires de pots-de-vin et de fraudes en tout genre qu’il traîne depuis… les années 1990. Mais cette mesure aurait aussi pour conséquences d’annuler des dizaines de procédures pénales en cours, notamment contre la mafia.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don