Réfuter les caricatures

Spécialiste du Proche-Orient, Gilbert Achcar démonte dans
un essai les divers récits visant à donner l’image d’un monde arabe majoritairement antisémite, avant et après la création d’Israël.

Olivier Doubre  • 18 février 2010 abonné·es
Réfuter les caricatures
© Photo : AFP

Politis : Dans l’introduction de votre ouvrage, vous précisez l’avoir écrit avec « l’intention de combattre les caricatures symétriques » que l’on entend souvent sur les Arabes vis-à-vis de la Shoah. Quelles sont ces caricatures ?

Gilbert Achcar : Ces caricatures foisonnent dans la guerre de propagande qui a cours entre partisans d’Israël et pro-Palestiniens ou pro-Arabes. La caricature propagée par les partisans d’Israël présente les Arabes comme ayant été en majorité pro-nazis, en utilisant notamment la figure du trop célèbre mufti Amin Al-Husseini, dit « Mufti de Jérusalem ». Celui-ci s’est en effet réfugié en 1941 auprès des puissances de l’Axe et a passé le reste de la Seconde Guerre mondiale

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Idées
Temps de lecture : 8 minutes