Lu

Politis  • 25 mars 2010
Partager :

À peine bu le succès des régionales, Daniel Cohn-Bendit a livré dans Libération (22 mars), comme annoncé de longue date, son projet pour la suite d’Europe Écologie : créer une « coopérative politique » . Un appel à « changer la politique » est forcément sympathique, et c’est une offre nécessaire : Europe Écologie reste une nébuleuse informe que les écologistes se doivent de structurer d’urgence. Mais à quoi peut ressembler une coopérative politique ? Un membre-une voix ? Des bénéfices politiques équitablement répartis ? Tout le monde patron ? On n’en sait rien encore. L’important, pour Dany, c’est de garder la main et de parler avant les Verts, forcément plus lents (ils ne décident pas seuls et quand ils veulent). Ils sont directement visés par la « coopérative », synonyme de « dissolution » dans un grand tout écologiste, de Bové à Lepage désormais. Voire au-delà (Waechter, Governatori, etc. ?). L’OPA Cohn-Bendit sur l’écologie politique démarre vraiment.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don