Goateeing News: La Droite Piégée Par Un Mahométan

Sébastien Fontenelle  • 27 avril 2010
Partager :

J’aime assez la façon qu’a le quotidien barbichu Libération de nous raconter la vie, sous le règne décomplexé d’une droite régimaire qui depuis trois ans, suivant les rudes leçons de ses clercs d’accompagnement, ne cesse de stigmatiser l’islam – je dis bien l’islam, je ne parle même pas des islamistes.

Revenant ce matin – de même qu’hier matin – sur «l’affaire de l’automobiliste voilée» (ADL’AV) de Nantes, où Brice Hortefeux – l’humaniste fameux – nous a vendu, au conditionnel, que «l’individu présenté comme le conjoint de cette femme» [^2] vivait «en situation de polygamie avec quatre femmes dont il aurait eu douze enfants» (ces gens-là sont comme des lapins) – revenant, disais-je, sur l’ADL’AV, Libération la présente comme suit: «Les dirigeants de la majorité se sont engouffrés, bille en tête, dans le piège grossier que leur a tendu l’époux d’une automobiliste intégralement voilée» .

Car en effet: «En superposant une polémique sur la polygamie supposée de ce commerçant nantais – avancée par le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux – au débat sur le projet de loi antiniqab annoncé la semaine dernière par le chef de l’État, Nicolas Sarkozy, la droite semble donner raison à ceux qui l’accusent de jeter le discrédit sur l’islam» .

Ces derniers mots sont de quelque importance: tu auras compris, à les lire, que sans l’ADL’AV, il eût été impertinent, au sens premier du terme, d’accuser la droite régimaire de vouloir discréditer l’islam – allons, allons, qu’allais-tu imaginer?

Ce n’est que depuis que Brice Hortefeux s’est emparé de l’ADL’AV, que la droite régimaire «semble donner raison» – tu noteras que ça reste une impression – «à ceux qui l’accusent de jeter le discrédit sur l’islam» .

Déjà, c’est pas rien.

Je serais Brice Hortefeux – le gars, tu sais, qui trouve que dès qu’il y a plus d’un Arabo-musulman au même endroit, «il y a des problèmes» ?

Je serais déjà assez content que Libération me donne acte de ce que, jusqu’à ces derniers jours, je n’avais rien fait ni dit qui nourrisse l’odieux soupçon que je puisse même envisager – mais quelle horreur – de jeter sur l’islam le moindre discrédit.

Merde alors, Ivan Rioufol m’est témoin que, nous autres?

On n’est pas comme ça.

On mange pas d’ce pain-là.

Mais le mieux est quand même que Libération lave aussi le gouvernement de la suspicion d’avoir voulu faire de l’ADL’AV «une véritable intoxication» [^3] de l’opinion – puisque, loin d’être à l’initiative de cette affaire – contrairement à ce que pourrait supposer un esprit un peu simple -, il s’est, bien malgré lui, laissé piéger par le conjoint (haremiste) de l’automobiliste verbalisée.

Narre Libération .

Le gars a tendu au gouvernement un «piège» – un piège «grossier» , certes, mais un piège tout de même, façon embuscade à la Khyber Pass -, et paf, le gouvernement est tombé dedans, «bille en tête» .

(Ce gouvernement n’est assurément pas méchant: on vient de voir que rien ne permettait par exemple de lui prêter la moindre intention de jeter le discrédit sur les muslims .

Mais alors, qu’est-ce qu’il est ballot.

À quoi ça sert d’annoncer partout qu’on fait pipi très loin, si c’est pour se laisser berner comme le premier nigaud venu?)

Et donc, à un moment donné, si j’ai bien compris, le «provocateur» , comme l’appelle Libé , a dit à son ép… À l’une de ses multiples épouses quelque chose comme tu prends la Twingo, Fatima, et tu vas brûler un feu rouge en criant Allahouuuu akbar, chiens d’infidèles, vos mères sont des filles de chamelles, et si tout se passe bien, un flic va te verbaliser, et juste après, Brice Hortefeux va déclarer que j’ai plein d’épouses et d’enfants saturés d’aides publiques, et là, Fatima, lààààà, Fatima – long rire diabolique, façon professeur Miloch[^4] -, mon piège va se refermer sur la droite, et qui c’est qui s’est fait niqab?

À ce niveau-là de sophistication, c’est même plus un piège, c’est carrément un complot – et c’est vrai que c’est flippant: je serais le big boss de Libé , je vérifierais vite fait si le bubar n’aurait pas suivi récemment des cours de pilotage.

[^2]: Libération nous confirme qu’il s’agit d’ «un personnage controversé de la communauté musulmane nantaise» .

[^3]: Dixit je ne sais plus quel «socialiste».

[^4]: Bon voyage, Mortimer!

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 4 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don