Grosse colère à la crèche

Des salariées d’une halte-garderie privée ont été licenciées après avoir fait grève.

Laurence Texier  • 15 avril 2010 abonné·es

Licenciées. Après plusieurs semaines d’incertitude, la sanction est tombée pour trois des neuf employées de la crèche Giono, dans le XIIIe arrondissement de Paris. En novembre 2009, elles avaient créé avec trois autres salariées une

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes