250 millions d’euros

Politis  • 10 juin 2010
Partager :

C’est ce qu’a perdu France Télécom sur le marché des changes avec la chute de l’euro. Cette perte est liée à son obligation d’emprunter pour financer le paiement anticipé de 1,6 milliard d’euros de dividendes aux actionnaires (dont l’État), a révélé la CFE-CGC-Unsa. L’intéressement salarial versé en 2010 ne représente, lui, que 60 millions.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don