Là-bas

Politis  • 24 juin 2010
Partager :

« La meilleure décision »

Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, n’est pas à une contradiction près. Commentant la levée de l’embargo sur les biens destinés à Gaza, il a estimé que c’était « la meilleure décision qu’Israël pouvait prendre ». Quinze jours plus tôt, il disait exactement le contraire. Entre-temps, les pressions américaine, européenne et turque, consécutives à l’action de la flottille humanitaire, ont eu raison de son obstination. Reste que, sur le fond, cette décision est loin d’être satisfaisante. C’est la levée totale du blocus que demandent les Palestiniens, et le respect de leur droit à l’exportation. Sans compter que l’on peut avoir des doutes sur la sincérité de Netanyahou.
Israël a tant de fois « amusé la galerie » avec des annonces jamais suivies d’effets. Israël a d’ailleurs inauguré sa décision en interdisant l’entrée dans Gaza du ministre allemand du Développement…

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don