Courrier des lecteurs 1109

Depuis qu’il est directeur de France Inter, Philippe Val donne la pleine mesure de son talent : licenciement de Guillon, de Porte, suppression d’« Et pourtant elle tourne ». Tout ce qui faisait de France Inter une station de liberté, sachant faire la différence avec la concurrence, disparaît. Jean-Jacques Corrio, Les Pennes-Mirbeau (13) Bravo pour l’entretien avec Raymond Aubrac. Mais il manque une bibliographie de ce grand homme, non seulement résistant et engagé politiquement, mais aussi écrivain. Or,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.