Dossier : La gauche face à ses responsabilités

Quelques pincées de bio pour faire joli

L’Inra communique sur le volet « environnement » de son action. Mais les moyens consacrés aux recherches sur l’agriculture biologique sont nettement insuffisants.

Alimentation, agriculture, environnement. Les trois mots clés de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). L’institut, créé en 1946 pour résoudre des problèmes d’approvisionnement alimentaire, ne s’est doté de son volet environnemental que depuis une dizaine d’années. Et reste encore loin de convaincre les partisans de l’écologie. L’Inra veut miser sur la diversification des recherches pour convaincre. « Dans mon département, j’encadre ainsi des projets sur les organismes génétiquement…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.