Quelques pincées de bio pour faire joli

L’Inra communique sur le volet « environnement » de son action. Mais les moyens consacrés aux recherches sur l’agriculture biologique sont nettement insuffisants.

Noëlle Guillon  • 2 septembre 2010 abonné·es

Alimentation, agriculture, environnement. Les trois mots clés de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra). L’institut, créé en 1946 pour résoudre des problèmes d’approvisionnement

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
La gauche face à ses responsabilités
Temps de lecture : 2 minutes