Les forêts menacées par la carbonisation

Alors que s’ouvre l’Année internationale des forêts, leur rôle dans le stockage du carbone est mis en avant, au détriment de leurs richesses et de l’intérêt des centaines de millions de personnes qui en vivent.
Une analyse et un rep­­ortage photo autour de l’açai, du latex, du guarana et des noix de babaçu…

Patrick Piro  • 20 janvier 2011 abonné·es
Les forêts menacées par la carbonisation

Chaque année, les forêts du monde perdent 13 millions d’hectares. Cause principale : le déboisement des couverts tropicaux pour l’agriculture, industrielle ou de subsistance. Si le rythme s’est un peu ralenti dans les années 2000, c’est l’équivalent d’un quart de l’Hexagone qui est abattu chaque année au Brésil, en Indonésie, au Mexique, en Papouasie-­Nouvelle-Guinée, etc.

L’alarme lancée par les militants a mis trois décennies pour percer l’indifférence des gouvernements. Aujourd’hui, le sort des forêts est devenu un sujet

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Écologie
Temps de lecture : 5 minutes