Ghesquière et Taponnier sont libres

En bref. Les deux journalistes de France 3, Hervé Ghesquière et Stéphane Taponnier, ainsi que leur interprète Reza Din, enlevés le 30 décembre 2009 en Afghanistan, ont été libérés.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


La nouvelle a été officialisée par un communiqué de l’Élysée, annonçant « la libération de nos deux compatriotes ainsi que de leur interprète » . Après un an et demi de captivité, Hervé Ghesquière, Stéphane Taponier et Reza Din ont été libérés.

Peu de temps avant, le président de l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer, annonçait cette libération, usant du conditionnel, au cours des questions au gouvernement. Les otages en Afghanistan sont libérés « depuis quelques heures » , a déclaré ensuite François Fillon, revenu dans l'hémicycle pour la suite de la séance.

Béatrice Coulon, la compagne d'Hervé Ghesquière, interrogée sur i-Télé, a dit être au courant depuis quelques jours que la libération était proche. D'après elle, les ex-otages devraient arriver demain sur le sol français.

Quelques jours après la disparition des deux journalistes, Europe 1 rapportait des propos que Nicolas Sarkozy aurait tenus lors du Conseil de ministres du 5 janvier 2010 : « C'est insupportable de voir qu'on fait courir des risques à des militaires pour aller les chercher dans une zone dangereuse où ils avaient l'interdiction de se rendre. » « Il faut que les Français sachent le coût de cette histoire. »

Gageons que le président de la République tiendra un tout autre discours ce jeudi, quand il s'agira d'accueillir les ex-otages devant micros et caméras.


Photo : AFP / Joel Saget

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents