Justice

Politis  • 21 juillet 2011
Partager :

Le Sénat critique
les prisons pour mineurs

Au 1er mai 2011, 791 mineurs étaient détenus en France. « Les centres éducatifs fermés (CEF) méritent d’être pérennisés », déclare le Sénat dans un rapport sur « l’enfermement des mineurs délinquants » publié le 13 juillet, soit huit ans après la création de ces alternatives à l’incarcération. Sous la responsabilité de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), les 44 CEF de France font l’objet d’appréciations positives de la part des professionnels en charge des mineurs délinquants. Le fonctionnement des six établissements pénitentiaires pour mineurs (EPM), qui , à l’inverse, ont déclenché beaucoup de foudres, doit être revu, estiment les Sages : durée de placement permettant un projet de réinsertion, formation commune pour le binôme surveillant-éducateur, création de places de semi-liberté et, surtout, suivi à la sortie.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don