En Sarkozie

Politis  • 22 septembre 2011
Partager :

Fantasme xénophobe



Le droit de vote et d’éligibilité aux élections locales des étrangers, inscrit dans le projet du PS, fait fantasmer Jean-Paul Garraud, secrétaire national à la justice de l’UMP, et une trentaine de députés, dont Bernard Carayon. « Ainsi, s’alarment-ils dans un communiqué, des Asiatiques, des Africains, des Américains ou [des personnes] de n’importe quelle nationalité dans le monde pourront diriger nos communes, nos départements, nos régions ! Et cela sans aucune réciprocité ? Sans que nous puissions seulement voter ou peut-être même séjourner dans ces pays-là ? »


**
Babouches glissantes
**


Sur Europe 1, dimanche, François Baroin a jugé « surréaliste » la venue de trois candidats à la primaire PS à la Fête de l’Humanité : « Ils ne sont pas venus serrer la main de Jean-Luc Mélenchon. Ils ont baisé les babouches en se faisant insulter et en disant merci. Un bon résultat. » Ce qui est « surréaliste », c’est qu’un ministre imagine tel un vulgaire Le Pen que les pompes d’un adversaire politique né à Tanger soient des « babouches ».


Appel à l’ONU


La Seine-Saint-Denis manque de médecins scolaires. Au point que la FCPE (parents d’élèves) lance un appel à l’ONU pour obtenir une aide humanitaire. « Sur les 49 postes budgétés, seule la moitié sont pourvus », alerte Michel Hervieu, son président départemental, et « il y a une recrudescence de la tuberculose dans le département, due au manque de médecine préventive ». Après les casques bleus à Sevran, les ONG sont appelées à se substituer à l’État français. Du jamais vu !

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don