Lu, vu, entendu

LU Dans un petit ouvrage au titre alléchant, Secrets de sondages (Seuil), Denis Pingaud, désormais vice-président d’Opinionway, revient sur les accusations portées contre cet institut par la Cour des comptes en 2009. Le rapport épinglait « le caractère exorbitant, au regard des règles d’exécution de la dépense publique », d’une convention signée entre les services de l’Élysée et un cabinet d’études. Pingaud met les pieds dans le plat en nommant le « cabinet d’études », le fameux Publifact, dirigé par…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.