Dans l’œil du cyclone

Le protocole de Kyoto sera caduc dans un an. Aucun nouvel accord international n’est en vue pour la conférence annuelle de l’ONU sur le dérèglement climatique, à Durban, fin novembre.

Mais où donc est passé le dérèglement climatique ? Le problème, qui était jugé ultraprioritaire au cours des deux années passées, a quasiment disparu du calendrier des sommets entre « grands » du monde. Le contraste est ­saisissant entre l’effervescence qui avait précédé le sommet des Nations unies de Copenhague en 2009, et même, un ton en dessous, celui de Cancún l’an dernier, et la superbe indifférence médiatique qui accompagne le sommet climat de Durban en 2011. Ce faible intérêt pour les questions…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents