Dédramatiser la banlieue

Des initiatives pour changer l’image des périphéries.

En 2018, de nouvelles lignes de métro et de RER devraient réduire la distance géographique et socioculturelle entre Paris et ses banlieues. Rapprochement laborieux tant « la » banlieue a mauvaise presse. « Il y a le réflexe “classes dangereuses” et “immigrés” » dans ce rejet, selon Bernard Marchand, professeur à l’Institut français d’urbanisme 1. Une multiplication d’initiatives tentent pourtant de s’attaquer à cette image. Une Académie des banlieues a ainsi vu le jour en 2010. Association de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.