Divagations de Mme Badinter

Qui croire ? Élisabeth Badinter, qui déclare dans le Monde des religions qu’« en dehors de Marine Le Pen plus personne ne défend la laïcité » ? Ou Badinter Élisabeth, qui jure à Claude Askolovitch, chroniqueur au Point, qu’elle « ne donne aucun brevet de laïcité à Marine Le Pen » ? La seconde assure que la sentence de la première était « ironique » et exprimait « un regret » . Élisabeth Badinter n’aurait pas mesuré la portée de sa déclaration. Habituelle chez un Brice Hortefeux, cette irresponsabilité…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.