Les OGM ? Finalement c’est OK !

L’annulation par le Conseil d’État du moratoire sur le maïs Monsanto témoigne de la force des groupes de pression céréaliers. Au niveau national comme à l’échelle européenne.

Le 24 novembre, le Conseil d’État a annulé la décision du gouvernement français, datant de février 2008, de mettre en place un moratoire sur le maïs 810 de Monsanto. Cet arrêt a été pris à la suite du recours introduit par la multinationale agroalimentaire. Il avait été précédé par une décision allant dans le même sens de la Cour de justice européenne, qui ne jugeait toutefois que la « faiblesse juridique » de la décision gouvernementale (alors que la même cour, dans un autre arrêt, a interdit la vente de…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.