Opération « Black out SOPA » : le web se mobilise contre une loi américaine sur le piratage

Pour protester contre un projet de loi américain contre le piratage, un mot d'ordre a été lancé pour un « black out » du web, mercredi 18 janvier.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Deux projets de loi, le « Stop Online Piracy Act » (SOPA) et le « Protect IP Act » (PIP), sont en cours d’examen par la Chambre des représentants et le Sénat américain. Ils doivent renforcer la lutte contre le « piratage » et le téléchargement illégal en empêchant les internautes d'accéder à certains sites ou en bloquant leurs ressources et leur référencement.

Les militants de la liberté d'expression dénoncent des mesures de censure « qui mettent en péril la neutralité du Net » , selon le Parti pirate.

Un « blackout » des sites web est prévu le 18 janvier. L'opération, lancée par le site communautaire Reddit, serait suivie par « de nombreuses organisations américaines ou mondiales, notamment Minecraft, Mozilla, la Free software foundation et la Wikimedia foundation, ainsi que le service libre de microblogage Identi.ca » , selon le Parti pirate.

Illustration - Opération « Black out SOPA » : le web se mobilise contre une loi américaine sur le piratage


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.