Divergence factice

Politis  • 2 février 2012
Partager :

Jean-Marie Le Pen se dit « pas tout à fait d’accord » avec sa fille sur les retraites. Interrogé dimanche sur France 3 sur un prétendu engagement de Marine Le Pen pour un retour de l’âge légal à 60 ans, le père a rappelé qu’il avait fait campagne pour la retraite à 65 ans en 2007, et concluait à la nécessité d’« une discussion avec » son héritière. Rassurons-le, le 25 janvier sur France Inter, la présidente du FN a d’abord prôné la « retraite à la carte » après « 40 annuités de cotisation », système qui supprime l’âge légal, avant de lâcher « 60 ans » à la troisième question du journaliste. En ne retenant que la troisième réponse et en ignorant la première, les médias ont réussi à abuser leurs lecteurs et… Le Pen père.

Les échos
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don