Eva Joly : « Prête et en confiance »

Rencontre avec Eva Joly avant son premier meeting, samedi 11 février à Roubaix. Enjeu important, où il lui faudra imposer l’écologie dans la campagne présidentielle, thème passé sous silence, et corriger son image.

La candidate d’Europe Écologie-Les Verts ­traverse une passe difficile. Créditée de 3 % à peine des intentions de vote à la présidentielle, elle est handicapée dans l’opinion par une image peu amène, esquissée par une récente étude 1. Eva Joly affirme cependant garder confiance, et tente de dégager les enjeux de l’écologie du défaut de séduction qu’on lui prête. « Même si vous ne m’aimez pas, votez pour moi », demande-t-elle. Les sondages ne sont pas bons pour vous. Vous incitent-ils à changer votre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents