Taxe Sarkozy : un rideau de fumée

Pascal Canfin  • 23 février 2012 abonné·es

Avec Nicolas Sarkozy, tout devient possible, même une taxe sur les transactions financières à trois mois de la fin de son mandat. Si la ficelle est grosse, que penser de cette taxe ? De loin, l’ambition semble élevée. Mais quand on y regarde de près, la taxe Sarkozy est à une taxe sur les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Politique
Temps de lecture : 3 minutes