Racisme et République : ils le disent en chansons

Compile. Le rappeur Kery James et le chanteur Ridan s'adressent à la République pour dénoncer l'islamophobie et le racisme en France.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Le clip posté sur You Tube a fait plus de deux millions de vues en moins d'un mois. Dans sa «lettre à la République», lancé le 27 février, le rappeur Kery James, disque de platine en 2009, mettait fin à un retrait de près de trois ans en dénonçant «l'illusion républicaine» et la «France xénophobe» et «islamophobe» .

Ce titre a déclenché des réactions partagées. Certains prennent la plume pour dénoncer la «violence» des propos, d'autres applaudissent le «rappeur-militant».

Le 13 mars dernier, c'est le chanteur Ridan, soutien de Jean-Luc Mélenchon, qui a lancé sur la toile un extrait de son quatrième album «Madame la République» intitulé «ah les salauds!». Il dénonce à son tour le racisme et l'islamophobie en France, ciblant «ces ministres qui chantent en choeur les pires chansons du front» .


RIDAN - Ah Les Salauds ! (LE CLIP QUI DÉRANGE) par Ridan_Officiel


Haut de page

Voir aussi

Articles récents